Archives Mensuelles: octobre 2014

Le Clip de la Semaine #95

How you remind me du groupe Nickelback, sortie en 2001 sur l’album Silver Side Up.

Publicités

Nouveaux Achats Blu-ray chez Amazon

Encore de nouveaux achats en Blu-ray chez Amazon, qui décidément fait souvent des offres intéressantes, que ce soit au niveau du choix des films ou des prix par rapport à ses concurrents. J’ai donc profité de deux promotions, la première pour l’achat de deux films, le troisième offert et mon choix s’est porté sur Le Cercle des Poètes Disparus avec le regretté R. Williams, un très beau film que je n’avais jamais eu l’occasion de voir, je suis ravie de l’ajouter à ma collection. Les Evadés de Frank Darabont, je serais ravie de pouvoir revoir ce film car cela fait longtemps que je ne l’ai pas revue et je ne m’en souviens plus très bien. Et enfin Entre deux rives avec Sandra Bullock et Keanu Reeves.

Deuxième offre plus récente, qui propose pas mal de choix et pour le coup assez intéressante car vous avez 5 Blu-ray pour 35 €. Vous avez jusqu’au 23 Novembre pour en profiter ! J’ai choisi des titres qui étaient présents dans ma liste d’achat dont Easy Girl, Juno, Footloose, Love Story et je l’ai complété avec Rachel se marie, que je ne connais pas mais qui apparemment à des avis positifs. Et puis j’adore Anne Hathaway ^^ J’avais déjà eu l’occasion de voir Easy Girl, une comédie assez sympa. Mais pour les autres je ne les avais jamais vus. J’ai regardé Footloose il y a quelques jours, le film a vieillit mais il faut reconnaître que la bande originale est super ! C’est Starlord qui m’a donné envie de voir ce film 🙂

Le Clip de la Semaine #94

The Reason du groupe Hoobastank sorti en 2003 sur l’album du même nom.

The Hobbit – Chronicles

Quatre nouveaux artbooks se sont récemment ajoutés à ma collection de livres. Il s’agit des artbooks « Chronicles » de la trilogie cinématographique du Hobbit. Etant fan de l’univers du Seigneur des Anneaux et du Hobbit sur grand écran mais également fascinée par les artbooks, je n’ai pas pu résister à l’appel de ces sublimes ouvrages ! Pour l’instant, ces quatre livres se consacrent aux deux premiers films : Un voyage inattendu et la Désolation de Smaug (2 livres par film). J’ai opté pour les versions anglaises car moins coûteuses (le prix pour un volume avoisinant les 25 euros). Et je suis ravie de mon achat car les livres sont vraiment magnifiques et de bonne qualité.

Pour vous présenter rapidement chacun des volumes, le premier artbook du Hobbit, un Voyage Inattendu est consacré à l’Art et le Design du film. On y retrouve donc des dessins en noir et blanc et en couleur qui ont servis à la conception du film dans l’ordre chronologique scène après scène. Que ce soit le design des personnages, des décors, des créatures et accessoires, tout y est. J’aime particulièrement le soin apporté aux couvertures, qui a un aspect de cuir en relief sublimé de motifs dorés. A l’intérieur de la couverture du premier volume on retrouve également une reproduction de la carte de Thorin et du Contrat que signe Bilbo.

Le deuxième volume quant à lui est consacré aux Créatures et Personnages du premier film. Cette fois la couverture bleue est agrémentée de photos de personnages emblématiques. A l’intérieur on retrouve une multitude de photos des personnages et de commentaires de l’équipe du film. Le livre est découpé en plusieurs chapitres comme suit : Les Hobbits, les Magiciens, les Nains, les Trolls, les Elfes, les Géants de Pierre, les Gobelins, Gollum, les Orcs et les Bêtes. A la fin, à l’intérieur de la couverture, une page dépliante nous présente la taille des différents personnages dessinés à la même échelle.

Le troisième volume, tout comme le premier est consacré à l’Art et le Design du deuxième film, la Désolation de Smaug et se présente de la même façon, découpé en chapitres dans l’ordre chronologique du film. A la fin du volume, toujours à l’intérieur de la couverture, une reproduction du portrait du Maire de Lac-Ville. La couverture de ce volume d’un rouge éclatant me fait un peu penser à la peau d’un dragon (ce qui convient parfaitement au film), et est cette fois enjolivée d’un losange doré encadrant le titre.

Enfin, le quatrième volume, toujours centré sur la Désolation de Smaug s’intéresse ici aux Costumes et Accessoires. Le personnage de Tauriel illustre le centre de la couverture, assortie aux tons verts du livre. Cette fois c’est une cotte de maille qui imprègne le fond de la couverture. J’ai remarqué une qualité supérieure du papier comparée aux précédents volumes, plus lisse, ce qui expliquerait peut être l’augmentation légère du prix. Sont présentés les Hobbits de la Comté, l’Ordre des Magiciens, la Compagnie de Thorin, les Nains d’Erebor, les Elfes de Rivendell, les Sbires des Ténèbres, Beorn et sa demeure, les Elfes de la Forêt Noire, Lac-Ville et sa population, et enfin Dale et sa population.

J’ai déjà commandé le cinquième volume sur l’Art et le Design de la Bataille des Cinq Armées, dont la sortie est prévue au 17 décembre. Je ne manquerais de poster quelques photos quand je le recevrais. Pour l’instant, je ne sais pas si un deuxième volume de la Bataille des Cinq Armées est prévu, nous verrons cela d’ici l’année prochaine.

Le Clip de la Semaine #93

A corps perdu de Gregory Lemarchal, sortie en 2005 sur l’album Je deviens moi.

Critique : Horns

Horns-Main-Poster-final

Dernier film du réalisateur Alexandre Aja, à qui l’on doit La Colline a des yeux, Mirrors ou bien encore Piranha 3D, Horns nous raconte l’histoire incroyable d’Ig Perrish, accusé du meurtre de sa petite amie. Comme si cela ne suffisait pas, un matin il se réveille avec des cornes qui lui poussent sur la tête. Il va alors se rendre compte que ces cornes ont un pouvoir sur les gens et va donc se servir de ses nouvelles capacités pour obtenir la vérité sur le meurtre de sa fiancée et trouver le coupable.

Quand j’ai entendu parler de ce film avec en tête d’affiche Daniel Radcliffe (alias Harry Potter), je ne savais pas du tout ce que cela pouvait donner et j’avais quelques réserves. Mais en découvrant la bande annonce quelques temps avant sa sortie au cinéma, le film m’a un peu plus intriguée et avait l’air plutôt décalé. Et j’ai été agréablement surprise !

Daniel-Radcliffe-In-Horns-2014-Film-Wallpaper

Il faut reconnaître que Daniel Radcliffe a fait du chemin depuis Harry Potter. Dans ce film, on découvre un acteur plus mature avec un jeu plein de nuances et une palette incroyable d’émotions. Le reste du casting est convaincant, en particulier Juno Temple qui interprète Merrin, sa petite amie, qui crève l’écran à chacune de ses apparitions.

Le film passe par plusieurs genres différents, à la fois fantastique, thriller horrifique, mais aussi une pointe d’humour et de gore justement dosé. La mise en scène est intéressante. Le sujet principal du film est un sujet peu souvent exploité et fait l’originalité du film. On assiste ici à la transformation d’un homme en démon au fur et à mesure du récit. Cependant, on pourrait reprocher le dénouement final un peu facile et quelques éléments prévisibles au cours de l’enquête.

14092101320017742612540746

Néanmoins, on passe un agréable moment devant Horns, en particulier lors des scènes où Ig se sert de ses pouvoirs volontairement ou pas sur les gens, ce qui nous donnent des situations assez cocasses. Un des meilleurs films que j’ai vu depuis la rentrée !

Le Clip de la Semaine #92

Demons du groupe Imagine Dragons, extrait de l’album Night Visions sorti en 2012.

Bubu-ちゃんのぼうけん

Figma | Scale | Nendoroid | Rilakkuma | Dolls | Cosplays

MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

The Dreamwalker's Collection

Si j'étais un personnage Marvel, je serais le Collectionneur

| CINÉ CLUB MOVIES

Le Ciné Club Movies critique et analyse le septième art. Des dossiers, de l'actu mais surtout du cinéma !

By Kimysmile !

Des films, des livres et des séries...

Blog La Maison Musee

Blog critique, jeux vidéo, cinéma, musique

Marc et Ting

Découvrez les tendances marketing !

L'antre d'Azéchiel

Rien n'est vrai, tout est permis...

La 7ème Séance

"I always thought the only alien in this high school was me." (Stokely, The Faculty)

La Revue de Sam

Food ~ Cinéma ~ Nail Art

NEOCRITICS

Critiques virtuelles d'un cinéphile

sophie ferrier

Illustratrice, graphiste multimédia

AKIHABARA 75

La Culture Geek ... Simplement !