Critique : Horns

Horns-Main-Poster-final

Dernier film du réalisateur Alexandre Aja, à qui l’on doit La Colline a des yeux, Mirrors ou bien encore Piranha 3D, Horns nous raconte l’histoire incroyable d’Ig Perrish, accusé du meurtre de sa petite amie. Comme si cela ne suffisait pas, un matin il se réveille avec des cornes qui lui poussent sur la tête. Il va alors se rendre compte que ces cornes ont un pouvoir sur les gens et va donc se servir de ses nouvelles capacités pour obtenir la vérité sur le meurtre de sa fiancée et trouver le coupable.

Quand j’ai entendu parler de ce film avec en tête d’affiche Daniel Radcliffe (alias Harry Potter), je ne savais pas du tout ce que cela pouvait donner et j’avais quelques réserves. Mais en découvrant la bande annonce quelques temps avant sa sortie au cinéma, le film m’a un peu plus intriguée et avait l’air plutôt décalé. Et j’ai été agréablement surprise !

Daniel-Radcliffe-In-Horns-2014-Film-Wallpaper

Il faut reconnaître que Daniel Radcliffe a fait du chemin depuis Harry Potter. Dans ce film, on découvre un acteur plus mature avec un jeu plein de nuances et une palette incroyable d’émotions. Le reste du casting est convaincant, en particulier Juno Temple qui interprète Merrin, sa petite amie, qui crève l’écran à chacune de ses apparitions.

Le film passe par plusieurs genres différents, à la fois fantastique, thriller horrifique, mais aussi une pointe d’humour et de gore justement dosé. La mise en scène est intéressante. Le sujet principal du film est un sujet peu souvent exploité et fait l’originalité du film. On assiste ici à la transformation d’un homme en démon au fur et à mesure du récit. Cependant, on pourrait reprocher le dénouement final un peu facile et quelques éléments prévisibles au cours de l’enquête.

14092101320017742612540746

Néanmoins, on passe un agréable moment devant Horns, en particulier lors des scènes où Ig se sert de ses pouvoirs volontairement ou pas sur les gens, ce qui nous donnent des situations assez cocasses. Un des meilleurs films que j’ai vu depuis la rentrée !

Publicités

Tagué:, , , , , ,

3 réflexions sur “Critique : Horns

  1. Kimysmile 7 octobre 2014 à 17:07 Reply

    Il me tente !

  2. ilmysette 7 octobre 2014 à 17:10 Reply

    A mettre sur la liste des films a voir alors! ;D Nice post!

  3. Le Petit Collectionneur 8 octobre 2014 à 18:54 Reply

    C’était assez cool comme film

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Bubu-ちゃんのぼうけん

Figma | Scale | Nendoroid | Rilakkuma | Dolls | Cosplays

MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

The Dreamwalker's Collection

Si j'étais un personnage Marvel, je serais le Collectionneur

LE CINE DES FLEMMARDS

Quand ça essaye de parler ciné, mais que la flemme domine tout...

%d blogueurs aiment cette page :