Archives de Tag: tom hanks

Nouveautés blu-ray du mois d’Avril

blu-ray fnac

Un petit point sur mes récents achats côté Blu-ray. J’ai profité d’une offre adhérent Fnac pour prendre 3 films que je convoitais : In the air, Limitless et le Terminal. Trois films que je ne connais pas mais dont j’avais entendu beaucoup de bien. Et ensuite petite nouveauté de ces fêtes de Pâques : Paddington. Il s’agit de l’édition steelbook exclusive Fnac. Sachez que pour l’achat de ce steelbook, 5 euros sont crédités sur votre compte adhérent Fnac. Un steelbook réussi et pour le moins original faisant penser à un valise de voyage. Je vous laisse avec quelques photos….

Mes cadeaux de Noël

Comme chaque année, un petit article dédié aux cadeaux que j’ai reçu à Noël et on peut dire qu’une fois de plus le Père Noël a été généreux ! Nous avons pas mal de cadeaux, en particulier côté livres avec la BD du film La Reine des Neiges, le roman Final Fantasy X-2.5 le prix de l’éternité qui est la suite directe du jeu FFX-2. Puis nous avons la trilogie des romans Hunger Games ! J’adore les films et il me tardait de lire les romans et enfin les trois premiers volumes du manga Ane no Kekkon de Keiko Nishi. Cette série me faisait de l’œil depuis un bout de temps mais je n’osais les acheter à cause de l’éditeur, Panini Manga, qui repousse la sortie du volume 4 depuis des mois alors que le manga est terminé au Japon. Je hais vraiment cet éditeur et j’espère que nous aurons la suite de Ane no Kekkon en 2015 car ce manga est très prometteur. En plus la qualité d’impression est médiocre, pourquoi il a fallu que ce soit cet éditeur là.

Mais le Père Noël m’a également ramené plusieurs nouveaux films en Blu-ray ! 5 nouveaux films viennent s’ajouter à ma collection : Jumanji, Philadelphia, Mandela un long chemin vers la liberté, Dans l’ombre de Mary et enfin Nos étoiles contraires qui est sorti tout récemment en version longue. Je vais pouvoir découvrir Mandela et Mary que j’avais loupé au cinéma et pleurer à chaudes larmes encore une fois devant Nos étoiles contraires !

J’espère que vous aussi plein de cadeaux vous attendaient au pied du sapin et je vous dis rendez-vous en 2015 ! Meilleurs vœux !

Deux nouveaux steelbook et deux boîtiers NEO

Cette fin d’année était riche en nouveaux achats, et particulièrement côté Blu-ray. J’ai profité d’une offre promotionnelle sur le site de Zavvi pour m’offrir deux steelbook Disney que je n’avais pas encore dans ma collection. Car Zavvi a édité pas mal de steelbook exclusifs Disney et Pixar. J’ai donc pris Rox et Rouky et Robin des Bois car non seulement je ne les avais pas encore acheté (notamment pour la qualité moyenne de l’image) mais aussi parce qu’ils ont tous les deux une piste audio française (car attention les steelbook Disney Zavvi n’ont pas tous une piste française !). En plus, je trouve que parmi tous ceux qu’ils ont sortis, ils font partis des plus réussies. Les derniers c’est franchement pas ça…. Vous remarquerez que les titres et personnages sont en relief et présentent tous les deux un artwork interne.

Ensuite je vous présente un nouveau type de boîtier que Warner édite à l’étranger dans leur collection « Diamond Luxe Edition« . Pour l’instant ils n’existent pas encore chez nous. Cela s’appelle des boîtiers NEO. Cela se présente comme un digipack aimanté en plastique brillant. Il y a des artwork sur tous les côtés. J’ai craqué pour la Ligne Verte et Forrest Gump. Je les avais déjà en édition normale, mais comme j’adore ces deux films, je n’ai pas pu résisté, alors tant pis je revendrais les anciens ! Ils sont sortis courant décembre aux Etats Unis. Une piste française est présente sur les deux films ainsi qu’un disque bonus. Par contre, le plastique a l’air de se rayer facilement donc je pense que je vais les ranger dans des pochettes pour les protéger.

Bubu-ちゃんのぼうけん

Figma | Scale | Nendoroid | Rilakkuma | Dolls | Cosplays

MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

The Dreamwalker's Collection

Si j'étais un personnage Marvel, je serais le Collectionneur

lecinedesflemmards.wordpress.com/

Quand ça essaye de parler ciné, mais que la flemme domine tout...