Archives de Tag: édition prestige

Nouveautés Blu-ray Mai 2016

Un petit récapitulatif de mes récents achats Blu-ray du mois de Mai. J’ai profité d’une petite offre chez la Fnac pour me procurer A la poursuite de demain et Crimson Peak en steelbook.

Le steelbook est verni et reprend l’affiche du film sur le recto. On retrouve le château au verso. Hélas, il n’y a aucun artwork à l’intérieur.

Et enfin le coffret Prestige du dernier film de Mamoru Hosoda : le Garçon et la Bête. Un très beau film d’animation comme toujours, disponible chez Kaze qui propose comme à leur habitude un petit coffret bien sympathique, toujours très soigné. Le fourreau extérieur est rigide et propose un visuel différent de chaque côté (jour et nuit). A l’intérieur un deuxième boîtier illustré par les paysages du film renferme un digipack décoré de croquis contenant le Blu-ray et le DVD du film, un livret sur le film et le roman adapté du film que vous pouvez acheter séparément si vous le désirez chez Kaze.

Hunger Games – La Révolte Partie 2

Pour le dernier volet de la saga Hunger Games, Metropolitan nous a concocté une nouvelle édition prestige, du même style que la précédente. Il s’agit d’une édition combo 3D qui renferme :

  • le film en blu-ray 3D
  • le film et les suppléments en Blu-ray
  • le film en DVD
  • les suppléments en DVD
  • un DVD de bonus exclusifs pour l’édition Fnac
  • un livret
  • un porte-clé du geai moqueur
  • un set de 8 photos promotionnelles

Mis à part le CD de la bande originale absent, le contenu est le même que le film précédent. Sur le packaging on retrouve Katniss revêtue de son costume de geai moqueur en rouge devant les ruines d’une statue du Président Snow. A l’arrière, l’ensemble des personnages principaux. Le titre est de nouveau en lettres dorées sur l’avant et la tranche du coffret. Les disques sont regroupés dans un digipack à l’effigie des personnages principaux aux couleurs de la rébellion. Un très beau coffret comme toujours qui vient compléter la collection Hunger Games.

Cinquante Nuances de Grey en Blu-ray

 

 

Petite nouveauté de la semaine en Blu-ray avec la sortie de Cinquante Nuances de Grey. Un film que j’avais trouvé assez moyen en salle mais je me suis tout de même laissée séduire par cette édition prestige. J’avoues que je m’attendais à un peu mieux concernant le coffret. Le digibook est assez joli, des images plutôt classes pour l’extérieur du coffret. Malheureusement ce combo blu-ray/DVD est au format DVD, ce qui est un peu gênant pour le ranger dans la collection de blu-ray. Le livret interne ne comporte que peu de pages et ce n’est qu’un portfolio de photos du film. Cela aurait été plus intéressant d’avoir des notes de production du film (quoique)… Ensuite il y a la partie goodies…. c’est vraiment pas terrible, un simple cayon et un carnet de notes d’une qualité médiocre et assez moche. Pour le crayon ils auraient du reprendre le design de celui de l’entreprise de C. Grey. J’aurais préféré une réplique de sa cravate ou encore la bande originale.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de visionner le blu-ray mais les tests assurent une qualité au top. Je suis plutôt curieuse de voir la version « longue » (encore un détail qui m’a franchement déçue quand j’ai regardé à l’arrière de la boîte qu’il n’y avait que 3 minutes de plus par rapport à la version cinéma… c’est vraiment se foutre du monde). Pour donner un petit avis sur le film, je dirais que c’est un film romantique classique qui n’est pas sans rappeler le culte Pretty Woman. Je dirais que les acteurs s’en tirent pas trop mal. J’ai trouvé le film dans son ensemble assez esthétique, on a de très belles images. Par contre, ceux qui pensent voir un film érotique seront déçus. S’agissant d’un film « tout public », les quelques scènes de sexe présentes sont du même niveau que celles des films sensuels des années 90. Le gros point faible du film est dans l’écriture, mais ça je pense que c’est surtout dû au support de base c’est à dire le roman d’origine, qui est incontestablement mal écrit avec des personnages trop peu développés et des dialogues sans grande profondeur. La fin du film nous donne tout de même envie de savoir la suite, et la bande originale est sympa à écouter.

Hunger Games – La Révolte Partie 1

Après une édition prestige pour le premier volet et un digipack pour le second, Metropolitan a décidé de refaire un nouveau coffret prestige pour ce troisième volet de la saga Hunger Games. Il s’agit d’une édition combo Blu-ray et DVD et voici ce que renferme le fameux coffret :

  • le film en blu-ray
  • les suppléments en blu-ray
  • le film en DVD
  • les suppléments en DVD
  • un set de 8 photos promotionnelles du film
  • un livret de 12 pages
  • le CD de la bande originale
  • un porte clé du geai moqueur

Un contenu plutôt proche du premier coffret prestige. Le coffret est quelque peu different dans sa forme mais de même format. On retrouve Katniss sur l’avant du packaging dans sa tenue de rebelle et Katniss de dos à l’arrière du coffret. Le titre sur l’avant et sur la tranche est doré, ce qui donne un côté plus classe au coffret. Les disques sont rangés dans un digipack à l’effigie des personnages principaux du film. Il existe également une édition spéciale Fnac avec un DVD de bonus en plus inclus dans le coffret mais il est disponible seulement en magasin. Je l’ignorais car je l’ai précommandé sur le site, alors j’ai juste le coffret normal. Mais je ne m’en plaindrais pas car vendu au prix de 35,99 €, moins cher qu’en magasin. En tout cas, je suis très contente de ce nouveau coffret collector. Je me demande ce qu’il nous attendra pour le dernier film, en attendant je suis impatiente de voir le dénouement final au cinéma !

Rebelle – Edition Prestige Fnac

Il y a deux Chi à retrouver ici

rebelle01

Pour la sortie du nouveau long métrage d’animation des studios Pixar, la Fnac nous propose une édition inédite de Rebelle. J’ai opté pour ce coffret Prestige 3D car à mon grand regret l’édition 3D normale était vendue sans fourreau. Moi qui espérais un beau fourreau brillant de mille feux… Et bien non ! Il semblerait que Disney ait l’intention de faire des économies (c’est de plus en plus le cas) et de ne plus proposer un fourreau systématiquement pour leurs blu-ray 3D. Ce sera désormais réservé aux films les plus « vendeurs ». Ce n’est pas le cas de Rebelle apparemment…

Lire la suite

La Colline aux Coquelicots

Je n’avais pas vu le film au cinéma mais en entendant de bonnes choses à son sujet j’ai eu envie d’acheter le blu-ray. Comme pour Arrietty, la Fnac a eu la bonne idée de sortir un coffret prestige pour la Colline aux Coquelicots qui reprend à peu près le même style niveau packaging et également niveau contenu, le tout vendu au prix de 44.99 € (avec un chèque cadeau de 10 euros pour les adhérents Fnac, ce qui est tout de même intéressant).

Donc comme je le disais, le visuel du coffret est du même genre que celui d’Arrietty sauf qu’il est mat, je dirai que ça fait aspect « bois » alors que Arrietty faisait aspect « bambou ». A l’intérieur, nous avons donc :

– le combo blu-ray / DVD du film

– l’affiche du film

-4 photographies

– une planche de stickers

– un jeu de 54 cartes

– le hors série Japan Lifestyle dédié au film

A propos du film, la Colline aux Coquelicots nous raconte l’histoire d’Umi, une jeune fille qui habite une pension familiale avec sa grand mère, son frère et sa sœur. Chaque jour, elle hisse des drapeaux en souvenir de son père, marin qui a disparu pendant la guerre de Corée. Un jour, dans le journal de son lycée figure un poème qui lui est destiné qui fait allusion à ces drapeaux. C’est après que le foyer des élèves, appelé Quartier Latin est menacé de démolition. C’est alors que Umi fait la connaissance de Shun, délégué des élèves et rédacteur du journal du lycée. Ils seront attirés l’un par l’autre et partageront diverses activités, entre la rédaction du journal du lycée et la sauvegarde du Quartier Latin. Cependant, un secret autour de leur naissance semble les lier.

J’ai trouvé ce Ghibli différent des autres. Ici, nous n’avons pas de créatures fantastiques ou de légendes. Il est ancré dans un contexte plus réaliste, dans le Japon des années 60. On découvre une histoire d’amitié touchante. La bande originale est également très jolie. Cela aurait du être le premier film de Goro Miyazaki, bien plus réussi que les Contes de Terremer. En tout cas, c’est un bon Ghibli que je regarderais de nouveau avec grand plaisir.

Bubu-ちゃんのぼうけん

Figma | Scale | Nendoroid | Rilakkuma | Dolls | Cosplays

MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

The Dreamwalker's Collection

Si j'étais un personnage Marvel, je serais le Collectionneur

lecinedesflemmards.wordpress.com/

Quand ça essaye de parler ciné, mais que la flemme domine tout...