Archives de Catégorie: Manga / Anime

Sakura Kinomoto – Stars Bless You

J’attendais cette figurine avec impatience. L’attente fut longue mais la voici enfin ! La figurine de Card Captor Sakura par Good Smile Compagny, basée sur une illustration de Clamp à l’occasion du 20ème anniversaire de la série. Néanmoins j’ai rencontré quelques soucis avec la réception de la figurine. En effet, comme beaucoup d’autres collectionneurs, j’ai réceptionné la figurine avec un bras cassé. Mais la situation s’est vite résolue en contactant le service client de Good Smile qui a eu l’amabilité de m’expédier une figurine de remplacement. Je salue leur professionnalisme. Après toutes ces mésaventures, j’ai finalement pris le temps de monter la figurine pour prendre des photos. J’ai utilisé le modèle cassé sur ces clichés, en prenant soin de recoller le bras. Heureusement, Sakura porte de longs gants donc c’est invisible ! 🙂 Mais hélas, elle devra supporter la poussière en attendant de trouver une solution pour la protéger de son exposition.

Cette figurine existe en deux versions. Une autre version présentant juste Sakura sans le socle était vendue moins chère que celle-ci mais j’ai opté pour la version « Stars Bless You » avec le socle inclus qui met vraiment la figurine en valeur et la sublime, le seul problème c’est que du coup la figurine mesure pas loin de 45 centimètres de haut, socle compris ! Difficile de la faire rentrer dans une vitrine IKEA !

La boîte rose bonbon est absolument gigantesque ! Une fenêtre ronde nous laisse apercevoir la figurine de l’extérieur. Le nom de la figurine est inscrit en lettres dorées sur la boîte. L’ouverture se fait par un volet aimanté avec l’intérieur illustré du dessin original de Clamp. Autre surprise, une carte de Sakura à son effigie est insérée à coté de la fenêtre. On retrouve des photos de la figurine à l’arrière et sur le côté de la boîte.

Le fabricant a littéralement donné vie au dessin des Clamp. Chaque détail a été reproduit. A ce jour, je trouve que c’est LA figurine la plus réussie de la chasseuse de cartes. Sakura est représentée ici dans une tenue princière avec une jolie robe courte. Le haut de la robe d’un rouge éclatant comporte des manches bouffantes et une collerette blanche légèrement transparente. Le jupon est en trois couches : une premier voile blanc transparent suivi d’un jupon bicolore vert pastel et rouge agrémenté d’étoiles dorés sur le bord et enfin d’un jupon en dentelle blanc très fourni. Sakura porte de longues chaussettes blanches décorées et des souliers rouges étoilés. En guise d’accessoires : une paire de longs gants blancs, un ras-de-cou rouge et une couronne sans oublier son sceptre magique du deuxième arc, celui du pouvoir de l’étoile.

Je suis époustouflée par le travail fourni sur Sakura et sa tenue. Les motifs dessinés, les froufrous de sa jupe, toutes ces petites étoiles fixées sur le bord de la jupe, les parties blanches translucides, les gants nacrés mettant en valeur la finesse de chaque doigt…. La peinture a été appliquée avec soin à chaque endroit. Même le visage de Sakura est parfaitement reproduit. Chaque mèche de cheveux a été sculptée soigneusement. Il n’y a vraiment rien à dire en ce qui concerne le personnage.

Je ne pourrais pas en dire autant du socle. Il est certes très joli et complète agréablement la figurine, mais je trouve qu’il aurait pu être de meilleure qualité. La base marron a comme un aspect « bois » mais le fait qu’il soit creux donne une impression de basse qualité. Les ailes translucides de part et d’autre de la figurine sont agréablement sculptées mais on voit tout de même qu’elles ont été assemblées par endroits, ce qui gâche un peu l’aspect visuel. En revanche, j’aime beaucoup le cercle doré entourant Sakura surmonté d’un soleil et d’un croissant de Lune, en référence aux cartes de Clow. Les petites planètes placées à la base du socle sont très jolies et sont fixées sur des tiges mobiles, on peut ainsi les bouger un peu à notre guise. La petite touche finale sympa : un ruban rose qui entoure Sakura.

En résumé, une magnifique figurine qui rend hommage à la chasseuse de cartes avec splendeur. Un peu onéreuse tout de même et comportant des pièces fragiles, mais elle reste une pièce de collection qui fourmille de détails et sculptée avec beaucoup de soin. Elle ravira tous les fans de Card Captor Sakura. Dans deux jours sortira enfin la suite des aventures de la chasseuse de cartes en librairie, soit 16 ans après la parution du dernier volume !

Publicités

Fullmetal Alchemist – Edward Elric ARTFXJ – Deluxe Version

Héros d’un des mangas phares de ces dernières années, je vous présente la figurine d’Edward Elric de Fullmetal Alchemist, dans la collection ARTFXJ de Kotobukiya. Le fabricant avait tout d’abord lancé l’Alchimiste de Feu, Roy Mustang. Je le trouvais très réussi mais n’étant pas le personnage principal du manga j’ai préféré passer mon tour. Plus tard fut présenté enfin le petit « Ed ». Deux versions étaient alors proposées. Une version simple avoisinant les 100 euros avec juste le personnage un genou à terre. Et la deuxième version que je vous montre ici est la version Deluxe avec un socle en supplément et un buste interchangeable.

Je trouvais la version Deluxe tellement plus classe mais vendue dans les 150 euros et étant exclusive, peu de boutiques la proposaient en précommande, cela méritait donc grande réflexion. J’ai mis pas mal de temps avant de me décider. C’est en découvrant que la version Deluxe était en précommande chez la Cité des Nuages, une de mes boutiques préférées que mon choix était fait. Il me fallait cette figurine d’Edward dont j’avais rêvé depuis longtemps. Malheureusement elle était « sold out » mais il était possible d’être alertée en cas de « restock », j’ai donc rentré mon mail sans grande conviction. Je fus heureuse de découvrir dans ma boite mail quelques jours plus tard un message m’avertissant qu’on pouvait de nouveau la commander. J’ai donc sauté sur l’occasion. Je ne regrette pas d’avoir pris cette version, car le socle complète vraiment la figurine, le tout est vraiment magnifique.

Faisons maintenant un petit tour de la figurine en elle même. A l’échelle 1/8, l’ensemble mesure environ 24 centimètres de haut. Je vais commencer d’abord par le socle imitant un bloc de granit avec des éléments intéressants sur chacune de ses faces. On peut voir des visages déformés sur un côté faisant penser à des âmes figées dans la pierre. Derrière nous retrouvons le cercle d’alchimie gravé. L’élément le pus intéressant est la représentation de l’armure d’Alphonse sur l’avant, complètement ravagée et pleine de détails. Car même si c’est Edward qui est mis à l’honneur ici, les frères Elric sont indissociables. D’autre part, des mains fantomatiques partent du socle et se dressent autour d’Edward, comme si elles voulaient l’attraper. Le bout de celles-ci sont translucides.

En ce concerne Edward, il est représenté ici dans sa tenue noire composée d’un pantalon, d’un débardeur et d’une veste noire, sans oublier le manteau rouge enroulé autour de son bras. Dans sa position accroupie, une main posée sur le sol, affichant une expression déterminée, nous avons l’impression qu’Edward a fait surgir le socle sous ses pieds grâce à l’alchimie. Il est sculpté à la perfection. Le visage est à l’image du personnage. Le regard et la chevelure qui caractérisent Edward sont reproduits avec finesse. La tresse est joliment sculptée, pas du tout grossière. Le manteau bordeaux nous apporte une note de couleur appréciable et s’envole vers le ciel dans un magnifique drapé. On peut remarquer la petite chaînette de la montre à gousset d’Edward accrochée à sa ceinture et rejoignant sa poche.

Le buste interchangeable propose Edward souriant dans une autre position, les mains jointes et torse nu. On peut ainsi apprécier pleinement la prothèse en métal de l’alchimiste finement détaillée. Cela change du tout au tout l’ambiance de la figurine. Même si je préfère la version habillée et l’expression neutre, ce buste supplémentaire est un bonus sympathique si l’on veut changer de pose de temps à autre. Sachez que les visages sont indépendants des bustes et peuvent être associés comme bon vous semble.

Kotobukiya a encore une fois fait des merveilles avec cette figurine du Fullmetal Alchemist, quoique un peu onéreuse, mais la qualité est au rendez-vous.

Nendoroid Victor Nikiforov – YURI !!! on ICE

Nouveau personnage de l’anime YURI !!! on ICE qui débarque en nendoroid : Victor Nikiforov. La nendoroid n°741 nous présente Victor dans son costume de patinage composé d’un pantalon noir, d’une chemise blanche et d’une veste rose. La veste dans un style officier fait toute l’originalité du costume, toute en nuances de dégradés de rose. Victor est fourni avec quelques accessoires sympathiques comme un bouquet de fleurs et une médaille d’or. On retrouve également le fidèle caniche brun du patineur : Makkachin !

La chevelure argentée de Victor est fidèlement représentée avec sa mèche tombant sur son œil gauche. L’atout charme du patineur reste néanmoins son regard bleu transperçant comme la glace. Trois expressions sont disponibles : une souriante, faisant un clin d’œil et la bouche en cœur. J’ai eu la surprise en déballant ma figurine de constater que j’avais deux mains identiques. Mais le problème s’est résolu très vite en contactant le service client GSC avec photo à l’appui. J’ai reçu en une semaine à peine la main qui faisait défaut à mon coffret. On peut dire que le service client de Good Smile est très réactif. Il ne manque plus que Yurio pour compléter le trio qui sortira début 2018.

Nendoroid Syaoran Li

La voilà enfin, après toute cette attente ! La nendoroid de Syaoran Li vient compléter la petite bande de Card Captor Sakura. Il était temps ! Elle porte le numéro 763 et est fournie avec 3 expressions différentes (sérieux, gêné et criant pour les combats). Côté accessoires, nous avons pas mal de manches et de mains de rechange ainsi qu’une jambe fléchie qui permettent un large éventail de poses. On retrouve également une carte d’invocation chinoise et deux épées, dont une rangée dans son fourreau qui se fixe à l’arrière.

Syaoran porte ici le costume traditionnel chinois. Il est reproduit fidèlement dans les moindres détails et se compose d’un pantalon blanc, d’une tunique verte et jaune, d’un chapeau assorti et de sandales vertes. On retrouve le symbole du yin et du yang devant, un autre symbole sur la poitrine et un dernier dans le dos. Les petits grelots au bout de chaque manche n’ont pas été oubliés. On reconnaît bien les traits adorables de Syaoran avec ses yeux bruns et ses cheveux châtains foncés. Les accessoires sont également bien détaillés. Son épée est reproduite à la perfection jusqu’à sa garde et la petite cordelette orange à son extrémité. Le fourreau est de couleur vert clair laqué. Sachez qu’il est possible de retirer l’épée de son fourreau. Fan inconditionnelle de la chasseuse de cartes, j’attendais beaucoup cette nendoroid. Syaoran est un personnage que j’adore. Le trio est maintenant au complet. Mais ça ne me gênerait pas si d’autres personnages venait s’ajouter à la collection. 🙂

Nendoroid Yuri Katsuki – YURI !!! on ICE

Nouvelle arrivée dans ma collection de Nendoroid, voilà la n°736 Yuri Katsuki. J’ai récemment pu découvrir l’anime YURI !!!on ICE actuellement proposé par Crunchyroll. J’avais beaucoup entendu parlé de cet anime et remarqué l’avalanche de produits dérivés sur les sites japonais, j’ai donc eu envie de le voir et j’ai été conquise. Pour un anime sportif, celui-ci s’intéresse au patinage artistique, un sport que je trouve fascinant et plein de grâce. Les animes consacrés au patinage sont assez rares et YURI !!! on ICE a su se démarquer. Les personnages sont tous attachants et l’annonce de Nendoroid des trois personnages principaux m’a remplit de joie.

Je vous présente donc le premier personnage Yuri qui revêt ici son costume de patinage, utilisé notamment dans sa chorégraphie « Eros ». C’est le costume que je préfère pour Yuri. On peut voir certaines parties plus claires. Le dessous de la demi jupe est de couleur rouge bordeaux. Les éléments argentés rendent le tout très classe.  Yuri est proposé avec une multitude d’accessoires notamment des bras interchangeables, une jambe fléchie, un bol de Katsudon avec des baguettes, un smartphone, une paire de lunettes, une coiffure « en arrière » et une autre tombant sur le visage. Trois expressions sont proposées : souriant, classe et gênée. Tous ces accessoires permettent un grand nombre de poses, que ce soit sur la glace ou en coulisses.

Il sera bientôt rejoint par son coach Victor Nikiforov. Sachez aussi qu’une autre version de Yuri est actuellement en précommande dans son costume bleu de programme libre.

 

Blu-ray Collectors Juillet

Un petit récapitulatif des dernières éditions collectors achetées récemment. On commence tout d’abord par Cinquante nuances plus sombres. Comme pour le premier film, on retrouve une édition digibook contenant le DVD et le Blu-ray et un petit portfolio de photos à l’intérieur. Le visuel extérieur est plutôt classe, tout en sobriété. Quelques effets argentées embellissent le tout.

Ensuite nous avons l’édition spéciale de Split, le dernier film de M. Night Shyamalan. Cette édition proposée par l’enseigne Fnac se présente également sous forme de digibook. Les quelques pages présentent brièvement quelques personnalités de Kevin. Les dessins sont stylisées et rappellent un peu les comics. L’extérieur est sobre de couleur orange. On aperçoit un profil qui est fissuré au centre avec des silhouettes à l’intérieur , ce qui illustre à merveille le personnage de Kevin aux multiples personnalités.

Un film que j’attendais impatiemment : la Belle et la Bête. Je vous présente ici le steelbook sorti chez Zavvi. Seul le disque 3D comporte une piste audio et des sous-titres français. Le steelbook ne sortant pas en France, je l’ai réservé dès le lancement des précommandes. Et j’ai bien fait car il est rapidement devenu indisponible. De plus, il est sorti mi juillet en Angleterre alors que la sortie française est prévue pour fin août, ce qui permettait de réduire considérablement l’attente ! Il y a le titre anglais sur l’avant et la tranche du steelbook. J’aime beaucoup les artworks choisis pour chaque face. L’avant du steelbook est mat sauf sur la cloche de la rose qui est glossy. L’arrière est entièrement glossy, ce qui donne plus de profondeur aux couleurs sombres. L’intérieur quant à lui reprend l’ensemble des personnages. Un steelbook très réussi et magnifique, je suis ravie de cette édition.

On termine en beauté avec la magnifique édition limitée du film d’animation de Satoshi Kon, Perfect Blue. Le film remasterisé est ressorti en blu-ray chez Kazé dans ce superbe coffret à l’occasion des 20 ans du film. J’ai réussi à mettre la main sur le dernier exemplaire dans mon magasin Fnac favori. Je ne regrette pas cet achat, le packaging est sublime. Le coffret de taille A4 est fait dans un carton épais. Il est complété par un fourreau en plastique transparent qui dévoile le corps nu de Mima lorsqu’on le retire. Le coffret contient le film en blu-ray et DVD dans une jolie pochette illustrée, le storyboard du film et un petit artbook couleur. C’est vraiment un très beau coffret. Il me tarde de découvrir ce chef d’oeuvre et grand classique de l’animation japonaise.

Card Captor Sakura – ARTFXJ Sakura Card Version

Fervente fan de la chasseuse de cartes, je ne pouvais passer à côté de la dernière figurine Card Captor Sakura sortie chez Kotobukiya. Le fabricant avait déjà sorti il y a deux ans une figurine à l’effigie de Sakura et une autre de Shaolan, inspirée par des illustrations de Clamp. Pour cette nouvelle figurine, le design se rapproche plutôt de celui de l’anime. Sakura porte ici la tenue du 3e opening de la série animée, si peu représentée. Elle vient compléter les deux figurines que je possédais déjà, à savoir la première Kotobukiya en robe rouge et la « Angel Crown » de Plum.

La boîte est imposante. Au déballage, la figurine ne nécessite pas beaucoup de montage. Déjà fixée au socle, il suffit juste de clipper ses ailes et son sceptre magique. Je suis ravie d’avoir enfin une figurine avec ce sceptre que j’adore ! De couleur rose verni, il est tellement mignon avec ses petites ailes qui encadrent son étoile. Sakura adopte une pose dynamique, prenant son envol. Les ailes sont absolument superbes, légèrement rosées, et quelle envergure ! Il faut prévoir un peu de place pour cette figurine. Le socle est plutôt grand pour pouvoir supporter le poids de la figurine et assurer une meilleure stabilité. Il est rond et bleu ciel avec un traçage du cercle magique. Un petit tourbillon maintient le pied de Sakura.

Le costume, de nature assez simple, est fidèle à l’animé. Majoritairement de couleur blanche, quelques notes de rose rendent le tout très girly et mignon. Ces couleurs vont bien à Sakura, qui rappelle les fleurs de cerisiers. Les volants de la jupe sont très jolis. Elle porte également des petites chaussures blanches étoilées, un collier shocker assorti, un bas et une chaussette qui crée une asymétrie et apporte une touche d’originalité à l’ensemble. Un joli ruban est accroché à son bas qui donne l’impression de flotter au vent.

Concernant le visage, les traits de la magical girl sont retranscrits fidèlement, avec un sourire radieux. La chevelure est d’un joli ton châtain, légèrement plus clair sur les pointes. Des rubans roses ornent ses couettes. Petit ajout sympathique : Kero-chan perché sur l’épaule de Sakura. Que serait notre chasseuse de cartes sans son fidèle compagnon ?

Le prix de cette figurine était un peu plus élevée que la précédente Kotobukiya, mais plus imposante par sa taille. Elle est représentée à l’échelle 1/7 et mesure pas moins de 315 mm ! Comme toujours le fabricant fait des merveilles sur cette gamme ARTFX. Ma collection Sakura ne s’achève pas ici, puisque prochainement il y aura l’arrivée de la version Goodsmile Compagny qui sera probablement une merveille.

Nouveautés blu-ray collectors

bluray mai.JPG

Petit récapitulatif de mes derniers achats blu-ray. Dorénavant, je mettrai en ligne simplement les éditions spéciales ou steelbook.

Tout d’abord nous avons le dernier film de Tim Burton : Miss Peregrine et les enfants particuliers. J’avais particulièrement apprécié ce nouveau film du maître du fantastique. Le steelbook sorti chez la Fnac est joli mais ne présente pas de titre à l’avant. A l’arrière, une jolie vue de l’institut. On retrouve l’ensemble des personnages à l’intérieur. Le titre est tout de même présent en VO sur la tranche. La finition est « zero-finish ».

Ensuite nous avons le remake du film d’animation culte Ghost in the Shell. A l’occasion de la sortie du film avec Scarlett Johansson, le film d’animation est ressorti en version restaurée dans un steelbook mat (inclus également la version 2.0). Ici, je vous montre l’édition spéciale Fnac qui proposait en bonus la bande originale. Un livret est aussi inclus.

Puis nous avons le film de science fiction Premier contact réalisé par Denis Villeneuve. J’avais bien aimé ce film qui avait une ambiance particulière et m’a captivé jusqu’à la fin. Tout comme Miss Peregrine, il n’y a pas de titre devant et le titre est en VO sur la tranche. La finition est vernie.

Toujours dans le domaine de la science fiction sur fond de romance : Passengers avec dans les rôles principaux Chris Pratt et Jennifer Lawrence. Ce steelbook est une exclusivité Amazon. Mat avec un titre débossé, il propose en bonus un disque de suppléments. Le visuel de la Fnac était différent et moins harmonieux à mon goût mais proposait le disque 3D. Il a fallu faire un choix…

Le dernier steelbook est celui de Vaiana, la légende du bout du monde, dernière pépite des studios Disney. Le steelbook est exclusif à la Fnac et propose un livret très riche en textes. De finition vernie, il est absolument magnifique malgré l’absence de titre et l’éternelle frise de têtes sur le côté.

Enfin, on termine avec un digipack cette fois pour le film coréen Mademoiselle. Je n’avais pas pu le voir en salles, alors j’étais ravie de voir cette jolie édition en boutique. Le titre est en doré à l’avant et sur le côté du fourreau. L’intérieur est illustré avec beaucoup de goût, j’aime beaucoup le côté avec Sookee qui observe à travers la cloison décorée. A l’intérieur, on retrouve les 4 principaux protagonistes. Le coffret contient également la version longue du film.

Goodies la Belle et la Bête

La sortie du film-live la Belle et la Bête a permis de voir sortir de nouveaux articles associés au film ou au film d’animation. Voici un petit article consacré aux objets que j’ai amassé avec la sortie du film. Tout d’abord, sans doute le plus bel article de cette collection : le livre la Belle et la Bête – histoire éternelle d’un chef d’oeuvre édité par Huginn et Muninn. Un ouvrage absolument splendide qui permet d’explorer en profondeur les coulisses de la conception du film d’animation de 1991 en passant également par son adaptation en comédie musicale sur scène et dernièrement le long métrage sorti tout juste au cinéma.  Le livre est de grande qualité et regorge de photos et croquis. La couverture est absolument magnifique représentée simplement par une rose rouge sur fond noir. Le titre est quant à lui en couleur dorée. En dessous une autre couverture se dévoile avec la reprise d’une magnifique affiche du film d’animation. Un symbole en forme de rose orne le verso.

J’ai également eu l’occasion de faire quelques achats de goodies sur le Disney Store. Ils sont pour la plupart un peu chers mais de belle qualité il faut le reconnaître. Vous trouverez ci dessous des photos du set de lithographies collector (qui n’en compte que trois malheureusement !), de la réplique du collier de Belle, d’un miroir compact et d’un très joli mug bleu de grand format à l’effigie de Belle.

J’aurais voulu trouver un magazine français consacré au film mais après des recherches infructueuses, je me suis tournée vers le magazine anglophone Entertainment Weekly qui a sorti pour l’occasion un numéro spécial sur les coulisses du film. Il a l’air très intéressant, riche en photos de tournage et interviews. Pour ceux qui ne sont pas allergiques à la langue de Shakespeare je vous le conseille.

On termine enfin par les bandes originales en versions française et anglaise. La version anglaise bénéficie d’une édition Deluxe sous forme de digipack cartonné. On retrouve les protagonistes principaux du film sur chacun des côtés. Un petit livret illustré est inclus avec les paroles des chansons. Dans cette édition, il y a deux disques, le premier contient toutes les chansons du film (avec 5 démos d’Alan Menken en bonus) et le second contient les musiques instrumentales. Pour la bande originale française, une seule version est sortie et ne comporte qu’un seul disque, celui des chansons du film. J’ai pris les deux car ils sont complémentaires, moi qui voulais les chansons en anglais et en français.

A savoir qu’une adaptation manga est prévue pour le 26 Avril chez Nobi-Nobi. Il s’inspire du film et sera composé de deux tomes, l’un du point de vue de Belle et l’autre de celui de la Bête. Les dessins ont l’air très jolis. Voyez, les deux couvertures se complètent. Il finira sans aucun doute sur mon étagère !

Le Clip de la Semaine #210

History maker de Dean Fujioka, opening de l’anime YURI !!! on ice

Bubu-ちゃんのぼうけん

Figma | Scale | Nendoroid | Rilakkuma | Dolls | Cosplays

MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

The Dreamwalker's Collection

Si j'étais un personnage Marvel, je serais le Collectionneur

LE CINE DES FLEMMARDS

Quand ça essaye de parler ciné, mais que la flemme domine tout...

| CINÉ CLUB MOVIES

Le Ciné Club Movies critique et analyse le septième art. Des dossiers, de l'actu mais surtout du cinéma !

By Kimysmile !

Des films, des livres et des séries...

Blog La Maison Musee

Blog critique, jeux vidéo, cinéma, musique

Marc et Ting

Découvrez les tendances marketing !

L'antre d'Azéchiel

Rien n'est vrai, tout est permis...

La 7ème Séance

"I always thought the only alien in this high school was me." (Stokely, The Faculty)

La Revue de Sam

Food ~ Cinéma ~ Nail Art

NEOCRITICS

Critiques virtuelles d'un cinéphile

sophie ferrier

Illustratrice, graphiste multimédia

AKIHABARA 75

La Culture Geek ... Simplement !